AAA

Elle bouge sur le sol comme une bohémienne qui vient de voler son Cœur. Elle crée ce cœur entre ses doigts minces. Elle le presse, elle l’enfonce et elle lui observe les yeux qui sont jeté sur son cœur qui tombe lentement de ses doigts d’une violoniste et touche les tuiles :

– Douleur Monsieur ? Tourment ? Peine ? Êtes-vous coincer ici ? Êtes-vous hors de votre zone privée ? Ou peut-être vous sentiez que vous êtes plus l’homme fidèle pour elle ?

-No, no, no, je ne pense plus moi ! Vous remuez doucement, curieusement et vous poussez tous mes lignes rouges et toutes mes frontières. Je vous voie toute nue entourer d’une tiédeur énorme qui me donne l’impression que cette clope je viens de fumé n’est qu’une clope industrielle. Je ne peux que me forcer pour rentrer vers mes souvenirs d’elle, toi, ehhh, je veux dire, vous peut-être, ou bien non, personne n’entre vous !
Je quitte cette discussion, désolé ! j’oublie ou j’oublie p..

Son corps tout chétif, ses yeux tout rouges et son coffre toutv ieux, il dirige vers le serveur, il tient son dernier coup de whisky et il hésite entre dormir chez elle, elle, ou elles !