Évasion

Je vois pas l’temps passer et ça brûle
Je vois trop d’temps passer et ça urge
J’fais des plans c’pendant qu’j’attends,
J’en ai pas, pourtant, pour le moment.

Je vois pas l’temps passer et ça brûle
Je vois trop d’temps passer et ça urge
J’fais des plans c’pendant qu’j’attends,
J’en ai tant, pourtant, pour LE moment.

Pour LE moment.

Pour le moment, c’est maintenant :

d’une minutes de mots mal malaxés,
de moitié de miettes mal mémorisées,
sur le fil,
faut qu’je rame, qu’je restaure
toutes ces rimes, toutes ces routes, toutes ces trames
D’un trait, jusqu’à la sortie.
D’un trait, jusqu’à la sortie.
D’un trait.