L’ile de la plage

Couverture-ArthurChiyuki Konno n’est pas taillée pour la course effrénée et permanente qu’est Tokyo. Toutes les nuits, sur un parking isolé des flots intarissables de la circulation, elle rejoint son île : un convini peu fréquenté dont elle tient la caisse.
Le temps d’une nuit, elle se fait la gardienne d’un havre de rêveurs cabossés, qui, sans elle, s’assécheraient de solitude sur les plages de bétons que sont les trottoirs bondés et anonymes de cette gigapole.
De rencontres en amitiés, nous voilà emportés sans même y prendre garde par la légèreté désespérée que dégagent ces laissés-pour-compte de l’hyperaccélération du Japon moderne et de ses crises.
Un roman poétique et humain, riche d’une réflexion fine sur la société japonaise contemporaine.